Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

photo--2-.JPG

Dimanche dernier, s’est déroulé, sur le lac de l’Uby (Gers), la première manche du Défi Ouest Predators 2012-2013 (Manche d’Hourtin annulée). Pour l’occasion, plus d’une trentaine de bateaux se sont donnés rdv pour en découdre.

Mon nouveau coéquipier étant indisponible pour cette date, je ferais donc la compétition seul, comme ma saison 2011-2012.

Samedi soir, nous avons eu droit à une superbe soirée  animée par les Spiners Landais et un accueil vraiment chaleureux, au programme coeur de canard à la plancha.

Pour cette manche, les compétiteurs partent tous sur un pied d’égalité, étant donné que, d’une part, le lac n’est en temps normal pas ouvert à la navigation, et que d’autre part cette épreuve est 100% électrique.

Les seuls informations que nous avons sont qu’il n’y a pas de perches et que l’espèce dominante est le sandre.

Dimanche.

La météo n’a pas été clémente avec nous, en effet, la pluie sera des notre toute la journée, et en continue. Au bout de 3 heures nous nous parlons tous, personne n’a de touche, ni de suivi.. Psychologiquement c’est difficile, prendre la pluie toute la journée et ne pas avoir du tout de touches est assez dure.

Mais je me dis que c’est une date où chaque poisson peut valoir cher, c’est une date où il faut marquer des points et facilement. Etant donné qu’il y a eu un gros sandre (en pêchant le bass) et un bass pesés, je me dis que l’option bass est à prendre en compte. Je change donc mes shads pour un jig armé d’une Armored Craw, et décide de pêcher les bordures. Je préfère pitcher des jigs à attendre une touche en verticale. Au bout de quelques minutes, j’ai les premiers résultats de mon changement radicale de stratégie, une touche, un ferrage viril et un dropage à l’américaine plus tard, et me voilà avec un bass maillé au vivier. Le moral revient, je me concentre à continuer ma pêche, je me dis que malgré le mois de Novembre et le froid, il y a quelque chose à faire sur le bass. Je loupe un second poisson, et perdrait du temps sur un brochet d’une quarantaine de centimètres. Je rentre à le pesée avec donc ce petit bass et un pouce en moins. Il pèse 860 gr.

photo--1-.JPG

Sur plus de 30 bateaux, seuls 8 équipages ont réussi à prendre quelque chose. Je me classe 6 ème, c’est pas si mal pour une date trop aléatoire. Je sauve les meubles, et j’espère de tout coeur que nous allons faire bien mieux à Mimizan en Janvier prochain.

Un grand bravo à Nico et Thias qui remporte cette épreuve avec un gros sandre de plus de 4 kg, et merci à l’organisation et à l’AAPPMA locale.

A+

Arnal

Tag(s) : #Reports

Partager cet article

Repost 0