Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

perche1.jpgpike1.jpgA la faveur des premiers rayons de soleil de l'année, un ptit retour au bord de l'eau s'imposait après une longue période d'inactivité (faucardage de fossé, changeage de véhicule motorisé, coupage de doigt, j'en passe et des meilleures).

Les premiers à en souffrir auront été les pikes du Grand Toulouse dont voici deux specimens pas rares; trois sessions consécutives achevées sur le score de 8 pikes et demi (bah ouais, on se refait pas; 2007 est mort, mais le mickage reste éternel) au moyen "big bait", au spinner, au crank.
S'ajoute à ce carnage une cheper de souche "fatas cpike2.jpgourtis" prise au crank.








Manchedi dernier, hormis le fait de m'être levé à 7h30 et d'avoir payé 35€ pour avoir le droit de pêcher un trou à trouts à Lamagistère (vous pouvez pas le louper, c'est en face des cheminées...de la centrale nucléaire de Golfech), bien décidé à faire sauter les premiers bass de l'année 2008, je m'applique donc à peigner les bordures (bah ouais, je sais pas faire aut' chose) au jig (même remarque)...sans succès jusqu'au moment où j'aperçois une forme informe mais pas difforme de façon informelle au détour d'une ligne droite; vite, je pitche...en plein dessus. Wow, je m'auto-félicite de cet échec complet et je poursuis ma route. Là, chance! seconde chance, même joueur joue encore! Sauf que le joueur n'était pas celui qu'on croit; le bass à ce jeu-là aura mon jig, mais j'aurai ses cervicales!!
bass2.jpgDonc je continue mon chemin de croix. Et puis...Même joueur joue encore!! Sous un arbre, troisième chance; je décide d'attaquer le fish par derrière (ouais ouais); je pitche...ou plutôt non, je fais plouf (mais j'étais accroupi, voire six feet under, donc pas facile de pitcher); pas le temps de s'auto-congratuler, le bass fait toc, ma canne fait bzouïng, le fish fait splash, les feuilles font frrrrttttt et le pêcheur (donc moi) fait YOSHAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et Cbass1.jpgédric fait la tof. En clair tout le monde est content! A midi pile, les valeureux combattants du "Club Carnassiers de Montauban" ont déjà déserté leur poste à truite et sont tous regroupés devant la salle à manger...Wow!! Un vrai groupe de warriors!!! Le repas est interminable...et finit par se terminer avant la fin. Direction les coques de noix pour test de la gravière depuis le large.kerp1.jpg
















Avec le vent qui s'est levé, c'est pas super facile de pagayer en même temps que lancer son bait; je décide de commencer par la berge sous le vent, qui est aussi, à mon avis, la plus profonde. Moins de cinq minutes après mon arrivée sur les lieux, je prends une branche au crank; "balayage énergique" (pas de ferrage, surtout sur les branches, je l'ai lu dans Topwators), je treuille...ah ça ressemble à un fish!! Eh non...Fatal error...c'est une kêêêrp!!
Dépité j'en profite pour m'accrocher dans un masta arbre noyé; le temps de relever l'ancre, je réalise un magnifique releasing de combo à l'insu de mon plein gré; vive les Steez, ça flotte haut, ça permet de les récup  facilement; en fait tout va bien, sauf le second anal qui est sorti de sa ligature: la malédiction de la Steez a encore frappé!!!
Direction la berge ombragée et caillouteuse: je la sens bien...le fameux "sens de l'eau" diront certains; j'avoue, je suis doué. Et puis aussi, j'ai été devancé sur la berge ensoleillée et "bassée" de ce matin...C'est là qu'après moulte pagayage, je croise la route d'une ombre furtive; un pitch plus tard (en plein dans la tête du bass évidemment....) je ferre et débute alors un combat qui va durer environ 7 secondes chrono, conclu dans un YOSHAAAAAAAAAAAAAAAAA qui résonne encore dans toutes les têtes des truites présentes.
L'aprèm sera conclue par une magnifique truite de type "bassinus nageoireless" au shallow crank, très fréquente en seconde catégorie et eaux closes. Une souche assurément bien adaptée aux biotopes pourraves et aux eaux glauques.
trout1.jpg
Le soir, après que les membres du Club Carnas de Montauban aient tous bien veillé à ramener leurs 5 truites réglementaires, nous nous quittons sur cette journée bien remplie (la glacière aussi).

A+

Fil

Tag(s) : #Niouzes

Partager cet article

Repost 0